Comment bien employer la mesure disciplinaire du temps-mort avec son enfant ?

Comment bien employer la mesure disciplinaire du temps-mort avec son enfant ?

La mesure disciplinaire du temps-mort peut être un puissant outil très simple à mettre en pratique. Le temps-mort est puissant si il est bien utilisé parce que c’est une technique qui respecte l’enfant et l’aide à utiliser ses capacités de coopération au lieu de le pousser à s’engager dans des relations conflictuelles.

Dans l’article “ Mettre son enfant au coin – Est-ce une forme de discipline efficace ?  » , j’ai écrit que les temps-mort sont rarement le moyen le plus efficace pour corriger les comportements inappropriés. Cela étant dit, avec ce procédé, il y a une notion d’un temps et d’un lieu de séparation entre l’enfant et la situation inappropriée.

Bien sûr nous n’emploierons jamais l’expression «temps mort» lorsque nous nous adresserons à notre enfant ; car elle est imprégnée de connotations négatives et peut être fréquemment utilisée pour diverses significations . Pourtant, le temps et la séparation que «les temps-morts» fournissent peuvent être positif, voir même l’occasion d’autonomisation pour notre enfant (quand c’est bien fait). Alors…

Comment bien employer cette technique ?

  • Plutôt que de menacer votre enfant de le mettre au coin, amenez-le à vos souhaits par le positif : “ Si tu veux continuer à jouer avec Lucas, alors tu dois cesser de jeter du sable. Si tu jettes à nouveau du sable, tu devras sortir du bac à sable jusqu’à ce que tu sois prêt à écouter. « 
  • Permettez à votre enfant de déterminer lui même le temps de séparation nécessaire (pour se calmer / pour vouloir vous obéir …). Ceci lui donne aussi l’occasion de gérer son propre comportement et ses humeurs.
  • Lorsque votre enfant est prêt à revenir dans le groupe, (ou à ce qu’il faisait) ne lui poser pas de questions. Dites : « Je suis content(e) que tu sois prêt à m’écouter et à laisser le sable dans le bac à sable. » Voilà. Pas de sermons ni réprimandes. Aucune parole négative.

Le temps-mort est inapproprié pour les enfants de moins de deux. Et s’avère le plus efficace entre 3 et 10 ans.

Cette technique est efficace que si :

  • Le parent reste calme
  • L’enfant comprend à l’avance le temps-mort
  • Cette outil est considéré comme une mesure disciplinaire calmante

Voici un exemple :

Mon beau-fils aime jouer à des jeux de courses de voitures sur la console. Parfois, il s’énerve et deviens vulgaire.

Réponse : Je lui fais remarquer son attitude une fois, la 2ème fois j’ajoute que s’il continue à s’énerver et à être vulgaire il devra faire une pause. Et la 3ème fois, je ne cherche pas à comprendre qu’il soit en plein milieu d’une course ou autre, je lui dit calmement, gentiment mais fermement de faire une pause. Et je lui rappel qu’il pourra rejouer lorsqu’il sera calmé.

Il détermine lui-même à quel moment il est prêt à rejouer. Parfois, c’est plus court que je l’aurai souhaité, mais souvent sa pause dure plus longtemps que je l’aurai décidé !

Et si mon enfant ne respecte pas le temps-mort ?

Si vous avez un enfant qui ne respecte pas le temps-mort même dans ces circonstances, alors très probablement la relation entre lui / elle et vous a besoin de quelques “réparations” voir d’une “reconstruction”. Cette technique disciplinaire ne fonctionnera que si la relation parent-enfant est intact, et que l’enfant se soucie de ce que vous ressentez à son sujet. Une autre possibilité est que votre enfant a une tolérance très faible à la frustration. (sera le sujet d’un prochain article)

Conclusion

Le temps-mort est juste un outil pour encourager efficacement les bons comportements. Il y en a beaucoup d’autres qui donne une rétroaction positive, comme le temps passé avec votre enfant, connaitre et comprendre son tempérament et les caractéristiques de sa personnalité, prendre le temps de le guider et de lui apprendre comment utiliser le contrôle de soi, et négocier des solutions aux problèmes. Le temps-mort ne doit pas être utilisé plus souvent que quelques fois dans une semaine. Si vous avez besoin d’utiliser plus souvent cette technique, c’est certainement que vous avez besoin de passer plus de temps avec votre enfant. De manière générale, utilisé correctement, le temps-mort est très efficace lorsqu’une rétroaction positive n’est pas assez efficace pour aider votre enfant à rester sur la bonne voie.

Comment bien employer la mesure disciplinaire du temps-mort avec son enfant ?
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *