Conseils pour dormir : Comment aider votre enfant à avoir une bonne nuit de sommeil

Conseils pour dormir : Comment aider votre enfant à avoir une bonne nuit de sommeil

Le sommeil apporte à votre enfant un large éventail d’avantages physiques et mentaux. Dès la naissance, le bien-être de votre enfant dépend d’un sommeil suffisant pour son âge et son niveau d’activité. Suivez les conseils ci-dessous pour aider votre enfant à s’endormir et à rester endormi toute la nuit.

Respecter des horaires réguliers

Le corps de votre enfant aime avoir un horaire stable. Gardez une routine de sommeil régulière qui permet à votre enfant de se réveiller et d’aller au lit à peu près à la même heure chaque jour. Essayez de vous assurer que votre enfant s’endort et se réveille en même temps au moins six jours par semaine. L’heure du coucher et du réveil ne devrait pas varier de plus d’une heure d’un jour à l’autre, y compris la fin de semaine.

Essayez d’éviter de laisser votre enfant dormir tard la fin de semaine. Dormir à l’intérieur peut rendre plus difficile pour votre enfant de respecter un horaire régulier pendant la semaine. Si votre enfant est bien reposé, vous pouvez changer l’horaire de temps à autre pour des événements spéciaux et il peut se remettre beaucoup plus rapidement d’une nuit tardive occasionnelle.

Aidez votre enfant à acquérir des habitudes de vie saines

Aidez votre enfant à développer et à maintenir de bonnes habitudes de vie quotidiennes. Cela aidera votre enfant à se sentir à l’aise et prêt à dormir.

Encouragez votre enfant à faire régulièrement de l’exercice.

Évitez ou du moins limitez votre consommation de caféine (boissons gazeuses, boissons énergisantes, café, thé ou chocolat) dès l’après-midi.

Offrez des repas réguliers et équilibrés selon les quatre groupes alimentaires du Guide alimentaire canadien.

Évitez les siestes chez les enfants de six ans et plus.

Un enfant en bonne santé de plus de six ans ne devrait pas avoir besoin de faire la sieste pendant la journée. Les siestes de jour pour les enfants plus âgés peuvent influer sur le moment où l’enfant s’endormira la nuit. Il s’ensuit que l’heure du coucher est plus tardive, ce qui peut nuire à la qualité du sommeil nocturne.

Si votre enfant a moins de six ans, permettez-lui de faire une sieste s’il en a besoin. Si votre enfant a six ans ou plus, essayez de limiter les siestes le jour. Si vous faites des siestes pendant la journée ou en début de soirée, il sera plus difficile pour votre enfant de s’endormir à l’heure du coucher.

Créez une routine relaxante

Créez une routine relaxante à l’heure du coucher que votre enfant pourra suivre chaque soir. Pour commencer, indiquez clairement quand il est l’heure du coucher chaque soir. Par exemple, dites à votre enfant que 20 h est l’heure du pyjama et que 20 h 30 est l’heure de l’extinction des feux, et respectez ces heures. Si votre enfant a de la difficulté à s’endormir, vous pourriez lui accorder plus de temps en commençant à se coucher un peu plus tôt.

Encouragez votre enfant à prendre un bain ou une douche avant de se coucher pour l’aider à se sentir plus endormi et plus détendu. Se coucher dans un état d’esprit calme peut réduire le risque et la fréquence des problèmes de sommeil courants tels que les cauchemars, les somnambules et les terreurs nocturnes.

Incluez de 20 à 30 minutes de calme dans la routine du coucher de votre enfant. Les bonnes activités de détente comprennent la lecture, la lecture d’un magazine, l’écoute de musique ou l’écriture d’un journal intime. Diminuer les lumières une demi-heure avant l’heure du coucher de votre enfant l’aidera à se sentir somnolent.

Évitez et découragez les activités stimulantes comme jouer à des jeux vidéo, utiliser l’ordinateur, utiliser un téléphone cellulaire. Éteignez tous les appareils électroniques au moins une heure avant l’heure du coucher.

Créer un environnement de sommeil confortable

Assurez-vous que le pyjama de votre enfant est confortable et adapté à la saison et que sa chambre est fraîche et calme. Il est également important pour eux de dormir sur un matelas et un oreiller qui offrent un bon soutien à leur colonne vertébrale.

Ne gardez le lit que pour dormir. En d’autres termes, découragez votre enfant de faire ses devoirs ou d’utiliser un ordinateur au lit. Ces activités peuvent amener votre enfant à établir un lien entre l’heure du coucher et le stress ou la pensée active lorsqu’il essaie de dormir.

Évitez d’avoir une télévision, un ordinateur, une tablette ou un téléphone cellulaire dans la chambre à coucher. Regarder la télévision ou utiliser un ordinateur, une tablette ou un téléphone la nuit peut stimuler le cerveau plutôt que de le détendre. De plus, votre enfant peut prendre l’habitude d’allumer la télévision ou de vérifier son téléphone s’il ne peut pas rester endormi pendant la nuit. Si vous regardez la télévision après que votre enfant s’est endormi, assurez-vous que le volume est suffisamment bas pour qu’il ne puisse l’entendre.

Mettez un verre d’eau près du lit pour que votre enfant n’ait pas besoin de sortir du lit s’il a soif pendant la nuit. Assurez-vous que l’eau est à portée de main pour votre enfant.

Songez à faire appel aux différents sens de votre enfant pour l’aider à s’endormir. Par exemple, les enfants qui ont de la difficulté à s’endormir peuvent apprécier l’odeur relaxante de la lavande. Vous pouvez utiliser un détergent à lessive parfumé à la lavande ou mettre quelques gouttes d’huile de lavande sur l’oreiller de votre enfant.

Conseils pour une matinée plus agréable

Offrez à votre enfant quelques options pour le petit-déjeuner et préparez-les avec lui la veille au soir, si possible. Par exemple, vous pourriez couper des fruits frais et faire cuire de la farine d’avoine la veille pour que vous ou votre enfant puissiez les combiner rapidement le lendemain matin.

Aidez votre enfant à choisir une tenue la veille au soir. Si votre enfant est assez âgé pour s’habiller seul, placez la tenue à un endroit où il peut facilement l’atteindre le matin.

Si votre enfant est à l’école, aidez-le à préparer son sac à dos avant de se coucher. S’assurer que tout est emballé et prêt à partir la veille au soir rend la matinée beaucoup moins stressante. Le soir, tu as plus de temps pour chercher quelque chose qui pourrait manquer ou pour signer une note d’école importante.

Dites à votre enfant à quelle heure vous le réveillerez le matin. Réveillez calmement votre enfant le matin en le serrant dans vos bras, en lui frottant doucement le bras ou en prononçant tranquillement son nom.

Le site reveil-enfant.fr peut vous aider à trouver les bons outils pour cela.

Quand consulter un médecin au sujet du sommeil de votre enfant ?

Tout petit

Consultez le médecin de votre enfant si votre enfant :

  • a des ronflements persistants et bruyants ou des pauses ou des problèmes respiratoires pendant le sommeil

  • semble irritable, hyperactif, inattentif ou somnolent pendant la journée

  • éprouve une anxiété excessive à l’idée d’être séparé de vous pendant le jour et la nuit

  • vient de développer un problème de sommeil

  • a de la difficulté à passer de deux siestes à une sieste par jour

  • somnambules

  • a des terreurs nocturnes ou des cauchemars fréquents.

Enfant d’âge scolaire

Consultez le médecin de votre enfant si :

  • l’enseignant de votre enfant vous dit qu’il semble fatigué même si vous pensez qu’il dort suffisamment.

  • votre enfant développe de nouvelles terreurs nocturnes ou de nouvelles habitudes de somnambulisme qu’il n’avait pas avant l’âge de six ou sept ans

  • votre enfant a besoin de siestes régulières

  • votre enfant ronfle bruyamment, fait une pause dans sa respiration ou est extrêmement agité la nuit.

Conseils pour dormir : Comment aider votre enfant à avoir une bonne nuit de sommeil
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *